Valls, "Nul ne peut être naturalisé s'il n'adhère aux principes et aux valeurs essentiels de la république."

Publié le par le front anti-Hollande

« Nul ne peut être naturalisé s'il ne justifie de son assimilation à la communauté française, notamment par une connaissance suffisante, selon sa condition, de la langue, de l'histoire, de la culture et de la société françaises, et des droits et devoirs conférés par la nationalité française ainsi que par l'adhésion aux principes et aux valeurs essentiels de la République. » (article 21-24 du code civil).

Que le gouvernement se rassure, Manuel Valls fait bien une politique de gauche ! Après avoir fait semblant, de partir à la chasse aux Roms, d'être un "dur" vis à vis des délinquants pour amuser la galerie, après avoir fait semblant de dénoncer le danger que représente le projet de loi Taubira, Manuel Valls prouve avec les naturalisations qu'il est bien socialiste.

Mercredi, il a présenté un décret visant à revenir à au moins 100.000 acceptations de dossiers de naturalisations des étrangers par an, contre 46.000 en 2012.

Désormais, plus besoin d' être en CDI pour obtenir la nationalité française. le questionnaire sur les connaissances de la culture et des valeurs françaises a été supprimé. Le fait d'avoir été un clandestin n'est plus un obstacle.  L'objectif de Manuel Valls est : revenir à "un rythme annuel de 100.000 naturalisations par voie réglementaire." Il faudra y ajouter les naturalisations par mariage, qui bénéficient annuellement à 20.000 personnes.

Alors qu'en France la pauvreté, la délinquance et le nombre de chômeurs ont explosé depuis l'arrivé des socialistes, le gouvernement vient d'ouvrir les vannes de l'immigration. Sans doute voit il dans ces naturalisations massives une réserve de voix pour les prochaines échéances électorales.

le député UMP de l'Yonne, Guillaume Larrivé a été choqué de ce qu'il a vu : "Le 17 juin dernier, j'ai assisté en préfecture d'Auxerre, à la cérémonie de naturalisation d'une dame portant un voile islamique. Était-elle vraiment «assimilée à la communauté française» au sens du Code civil?"

En tout cas, cela n'a choqué personne dans le camp socialiste.

Valls, "Nul ne peut être naturalisé s'il n'adhère aux principes et aux valeurs essentiels de la république."

Publié dans Valls, Immigration

Commenter cet article

sigismonde 29/08/2013 22:23

on achète des voix