Saint-Etienne: nombreuses dégradations lors d'une manifestation anti-police

Publié le 23 Octobre 2016

Malgré son interdiction prononcée par le préfet de la Loire, un rassemblement d'extrême-gauche contre l'armement de la police s'est déroulé ce samedi à Saint-Etienne, se soldant par de nombreuses dégradations.

Une manifestation interdite d'un collectif pour "le désarmement de la police et la démilitarisation des conflits" dans les rues de Saint-Etienne a été marquée, ce samedi, par plusieurs actes de vandalisme. Plusieurs centaines de militants d'extrême-gauche s'étaient réunis pour dénoncer un fournisseur local -et symbolique- de Flashball pour les forces de l'ordre: le fabricant Verney-Carron. 

Petit à petit, des individus cagoulés ont fait irruption, en évitant les zones protégées par la police. Parmi les lieux visés, le local du Parti socialiste, vandalisé par certains manifestants. Plusieurs abribus ont également été détruits, et une vitrine de banque brisée.  

Même si la manifestation s'est disloquée aux alentours de 19 heures, le périmètre de sécurité autour de la société Verney-Carron a été maintenu. 

lexpress.fr

Rédigé par La rédaction

Publié dans #France

Commenter cet article