Vague de violences sur Nantes cette fin de semaine

Publié le par LA REDACTION

Vague de violences sur Nantes cette fin de semaine

Alors que les Nantais profitent d’un été calme entre Voyage à Nantes et escapades sur les plages bretonnes, la fin de semaine a été dramatiquement agité dans la cité des Ducs de Bretagne. En plus d’un migrant de 22 ans tué d’un coup de couteau à la gorge dans le tramway, la ville a été le théâtre d’une éruption de violences diverses ces derniers jours.

Des tirs de kalachnikov à Malakoff

De nombreuses détonations ont retenti vendredi 21 juillet vers 21h45 dans le quartier sensible de Malakoff. Bilan : une vingtaine de douilles de 9mm et de kalachnikov. Aucun blessé n’a été signalé et aucune trace de sang n’a été retrouvée par les enquêteurs dépêchés sur place. Les deux seules victimes avérées sont finalement deux voitures stationnées non loin du lieu présumé des tirs. Elles ont chacune reçue une balle dans la carrosserie.

Un tir de mortier à Beaulieu

Le vendredi 21 juillet, quelques instants après les tirs d’armes à feu dans la zone du quartier Malakoff, un impact d’ogive a été signalé dans une baie vitrée d’un immeuble du quartier Beaulieu.

Aucun lien officiel avec les tirs de kalachnikovs mais la proximité des deux événements apparait troublante. Surtout lorsque l’on sait que les deux cités peuvent se vouer une haine féroce liée aux divers trafics ou bien à de simples guerres d’égo.

Un homme tué à coups de marteau à Pirmil

En cette fin de semaine décidément dramatiquement chargée, l’horreur ne s’est pas arrêtée à la mort d’un migrant d’un coup de couteau dans le tram.
En effet, jeudi 20 juillet vers 17 heures, une querelle de voisinage a dégénéré de la pire des manières, non loin de l’arrêt de tram Pirmil.
Ce qui semble être un drame lié à un conflit entre deux résidents d’un immeuble de la rue Laurent Bonnevay s’est soldé par la mort de l’un des protagonistes, tué à coups de marteau. Comble de l’horreur, la victime était handicapée physiquement et obligée de se déplacer en déambulateur. Quant à son agresseur présumé, 44 ans, il serait aveugle.

La semaine se termine donc de manière ultra violente à Nantes. En espérant que le calme estival reprenne bientôt ses droits…

breizh-info.com

 

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans Faits-divers

Commenter cet article